COURS COLLECTIF

HORMONES ET NUTRITION

Tout au long des années le corps change. Sous l'influence de l'âge, de l'environnement, et d'habitudes de vie parfois dévastatrices souvent dues au stress.

Physiquement, si l'on n'y prend pas garde, le corps se dessèche, se relâche, s'affaisse, perd du muscle. Il perd de l'eau. Des bourrelets de graisse s'installent sur diverses zones de l'organisme, enlaidissant une silhouette déjà affaissée par la perte de tonus musculaire. L'obésité se manifeste.

 

Des réactions compensatoires s'installent, dues aux déficiences hormonales.

Principal responsable : la lente dégradation hormonale qui se traduit :

 par une moins bonne performance des organes vitaux facteurs d'engorgement (foie, reins,)par une incapacité physiologique de perte de poids (excès de cortisol, d'insuline, carence en progestérone, etc..) , par une insuffisances des hormones régulatrices des excès pondéraux ( mélatonine, DHEA, etc..), par des répercussions comportementales, certaines carences engendrant des besoins compensatoires incontrôlables (grignotages, attirance incontrôlable pour le sucre, etc).

Pire encore, on sait maintenant que ces carences hormonales font égalemnt prtie des constituants de maladies dégénératives telle que l'Alzheimer.

Il est donc indispensable de retrouver, puis de conserver un bon équilibre hormonal . Que ce soit par l'intermédiaire d'un programme alimentaire adapté ou du recours à une thérapie de substitution.

Faute de quoi les résultats du programme nutritionnel seront décevants, parfois inexistants, mais de toute manière en sursis, l'origine du problème n'étant pas résolue.

But de la formation  

Apprendre à connaitre le rôle de ces hormones, à repérer leurs déficiences afin de les combler à temps. Par des plans nutritionnels spécifiques, des vitamines, des oligo-éléments ou le recours à un médecin selon le niveau des carences.

Comment détecter l'état de ces déficiences ? A l'oeil nu tout d'abord et ensuite par de bonnes questions. Puis en approfondissant éventuellement par des questionnaires qui permettent de conforter ces pistes, de mesurer l'importance de ces carences. Et, le cas échéant, de les présenter de manière circonstanciée et crédible auprès des spécialistes concernés.

Une fois ces déficiences hormonales connues, il sera alors temps d'adopter une réponse nutritionnelle adaptée à ces paramètres hormonaux, et de corriger les habitudes de vie susceptibles de compromettre ce fragile équilibre!



 

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player